Farewell. Conséquences géopolitiques d'une grande opération d'espionnage: Conséquences géopolitiques d'une grande opération d'espionnage (Histoire) par Patrick Ferrant

Farewell. Conséquences géopolitiques d'une grande opération d'espionnage: Conséquences géopolitiques d'une grande opération d'espionnage (Histoire) par Patrick Ferrant

Titre de livre: Farewell. Conséquences géopolitiques d'une grande opération d'espionnage: Conséquences géopolitiques d'une grande opération d'espionnage (Histoire)

Auteur: Patrick Ferrant

Broché: 346 pages

Date de sortie: May 7, 2015

Éditeur: Cnrs

Obtenez le livre Farewell. Conséquences géopolitiques d'une grande opération d'espionnage: Conséquences géopolitiques d'une grande opération d'espionnage (Histoire) par Patrick Ferrant au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Patrick Ferrant avec Farewell. Conséquences géopolitiques d'une grande opération d'espionnage: Conséquences géopolitiques d'une grande opération d'espionnage (Histoire)

En mars 1981 débuta à Moscou l’une des plus grandes opérations d’espionnage du siècle dernier, l’Affaire Farewell : le colonel du KGB Vladimir Vetrov remettait à un Français mandaté par la DST les premiers documents prouvant l’ampleur du pillage scientifique et technologique soviétique à l’Ouest. Les deux blocs sont alors en pleine Guerre froide et François Mitterrand, récemment élu, révèle au président Reagan les dessous de cette affaire avant d’ordonner l’expulsion de 47 « diplomates » soviétiques.
Plusieurs acteurs-clés de l’opération révèlent ici ses aspects restés encore secrets, à Moscou, à Paris et à Washington.
Entre autres, le lecteur découvrira les témoignages inédits de l’homme qui était au contact de Vetrov à Moscou, et de Richard V. Allen, conseiller à la Sécurité nationale du président Reagan, qui explique comment Reagan et la CIA ont utilisé les renseignements de Farewell pour perturber le complexe militaro-industriel soviétique. Et accélérer la chute de l’URSS.
À travers les interventions de Raymond Nart pour la DST, de Daniel Vernet, correspondant du Monde à l’époque, de Françoise Thom, Bertrand Warusfel et Olivier Forcade, mais aussi d’Igor Preline qui apporte le point de vue soviétique du KGB, Farewell éclaire les dernières zones d’ombre d’une des plus singulières affaires d’espionnage des années quatre-vingts.