L'intégrale d'Alfred Assollant  Tome 1: La chasse aux lions - Aventures merveilleuses du capitaine Corcoran par Alfred Assollant

L'intégrale d'Alfred Assollant Tome 1: La chasse aux lions - Aventures merveilleuses du capitaine Corcoran par Alfred Assollant

Titre de livre: L'intégrale d'Alfred Assollant Tome 1: La chasse aux lions - Aventures merveilleuses du capitaine Corcoran

Auteur: Alfred Assollant

Broché: 417 pages

Date de sortie: March 23, 2017

Téléchargez ou lisez le livre L'intégrale d'Alfred Assollant Tome 1: La chasse aux lions - Aventures merveilleuses du capitaine Corcoran de Alfred Assollant au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Alfred Assollant avec L'intégrale d'Alfred Assollant Tome 1: La chasse aux lions - Aventures merveilleuses du capitaine Corcoran

Cet e-book, spécialement conçu pour votre Kindle, vous permettra de découvrir le tome I de l'intégrale d'Alfred Assollant :
1892 – La chasse aux lions
1892 – Aventures merveilleuses du capitaine Corcoran

Alfred Assollant, parfois écrit Assolant, né à Aubusson (Creuse) le 20 mars 1827 et mort à Paris le 3 mars 1886, inhumé au cimetière du Père-Lachaise (division 53), est un romancier français, auteur de romans pour la jeunesse.
Licencié ès Lettres, il commença par enseigner l'histoire à Paris et dans quelques autres villes mais, s'étant attiré les foudres de son recteur pour ses opinions républicaines, il chercha à s'assurer une existence plus libre en Amérique du Nord et entreprit un voyage aux États-Unis. Déçu, il revint à Paris où, en 1858, il publia sous le titre de Scènes de la vie des États-Unis plusieurs nouvelles qui suscitèrent de l'intérêt par leur vie et leur couleur locale. Par la suite se succédèrent rapidement des romans et des nouvelles où apparaissaient une certaine indifférence vis-à-vis de l'ordre et de la mesure et un goût pour le paradoxe et les traits d'esprit.
Farouche opposant de Napoléon III, il collabora à la presse d'opposition, puis devint auteur de romans pour la jeunesse. En 1867, il publia Les Aventures du capitaine Corcoran dans la Bibliothèque rose de Louis Hachette. Après la guerre de 1870 il fut surtout un écrivain politique, de plus en plus aigri, surtout dans les organes proches des partisans de la Commune. Il ne manqua pas non plus à chaque occasion de manifester sa haine des Allemands comme dans Le docteur Judassohn.
Après plusieurs échecs successifs à la députation, il termine sa vie dans l'anonymat et meurt à Paris en 1896.